Attente :

Laps de temps entre 2 brocantes.
Phénomène détecté le lundi matin après un week-end de chine.
Il dure jusqu'au vendredi soir lorsqu'on tombe dans les bras de Morphée.
La semaine ayant été vécue dans la seule perspective du week-end à venir.

Impatience :

Instants précédant la brocante.
Phénomène qui naît le samedi matin au réveil et qui s'intensifie jusqu'au moment où l'on entre véritablement dans la brocante.
Moment assez court dans la durée mais qui semble éternité. Il atteint son paroxysme lorsque la brocante est en vue mais que la place de parking est introuvable.

Fébrilité :

Intense agitation face à une brocante pleine de promesse.
Phénomène se révélant lorsqu'on entre dans la brocante et que les yeux balayent l'étendue du terrain de chasse.
État nerveux pouvant perdurer jusqu'au dernier vendeur.
La pression peut alors retomber.

Apaisement :

Moment jouissif à la fin d'une bonne journée de chine.
Phénomène se produisant uniquement en cas de bonnes trouvailles.
La contemplation des objets chinés et leur éventuel nettoyage y contribuent fortement.
Cède rapidement la place à l'Attente.