Peut-être que certains se demandent pourquoi je préfère acheter en vide-greniers plutôt qu'y vendre ..
Et bien peut-être à cause des expériences comme celles-ci !

Des jours que je prépare tout mon bazar, que je nettoie, étiquette, fais de lots, classe, range dans des caisses ... avec encore l'espoir que les prévisions météo ne sont qu'un tissu de probabilités rarement prouvées ...

Mais pour cette fois, Nathalie Rihouet aura vu juste, c'est bien des cordes qui se sont abattues sur moi et mon pauvre (grand et très encombré) stand, toute la matinée, me laissant parfois une minute de répit pour enlever les bâches, qui s'avéreront aussitôt indispensables une fois rangées ...
A 13h, ras le bol de grelotter sous la pluie, je remballe mon bazar et je repars chez moi en faisant semblant de ne pas voir le ciel bleu qui se profile à l'horizon ...

J'aurai ma revanche plus tard, l'accalmie fut de courte durée!