Samedi matin, pour une fois je vais à la brocante assez tôt.
Il parait que les bonnes affaires fondent au soleil ... Moralité, j'aurais mieux fait de faire la grasse mat' car je suis rentrée bredouille et bien sûr dépitée ...

Mais comme je ne comptais pas en rester là, voila que je décide d'aller à Emmaüs !
Je ne suis pas une habituée, je n'y trouve jamais rien, mais j'y vais quand même plusieurs fois dans l'année pour me donner bonne conscience ...
Butin : une main à bagues (oui c'est kitsch, mais marrant non?) et une lampe qui m'est passée sous le nez faute d'avoir su me décider assez vite ...
Je prenais donc le chemin du retour, mi-figue mi-raisin, encore déçue d'avoir fait de la route pour si peu ...

main___bagues

Et tandis que mon cerveau cogitait sur le périph', à la recherche d'un nouveau lieu de chine, l'idée surgit de pousser la balade jusqu'à La Trocante ...

>> Ce qui est nul à La Trocante, c'est qu'on ne peut pas marchander (comme Emmaüs, mais là c'est pour la bonne cause ...)
>> Ce qui est génial à La Trocante, c'est que lorsque les objets ne se vendent pas, les prix descendent en flèche !

Je me précipite donc au rayon bibelot, mon rayon de prédilection !
Et là bingo, 2 petits fers bien soldés me sautent aux yeux !

Je me précipite alors au rayon luminaire (mais pas que)
Et voila que je tombe sur des plaques métalliques publicitaires anciennes (que d'adjectifs!) ... que j'avais déjà repéré il y a quelques mois mais dont les prix m'avaient fait passer mon chemin ... Et encore une fois, méga soldes !!!
Je repars donc avec une plaque Bourjois et une Rougier (un magasin de bois apparemment ...) !

butin_trocante

Et comme je suis cruelle, je vous montre les prix sacrifiés de tout ce petit monde ...
Vous noterez au passage que le fer n°2 était considéré comme noir mais que, magie du nettoyage aidant (pas tout à fait fini d'ailleurs), il s'est révélé être bleu pétrole !

prix