Des bidons de sirop. Qui doivent bien avoir 15/20 ans... facile !

sirops

C'était ceux de mes sirops d'enfance, les vrais de vrais, ceux des bons goûters avec la brioche grillée et le beurre qui fond doucement ...
Moi je préférais le citron, avec sa petite pointe d'amertume.
Mais le top du top, c'était le sirop à la pomme.
Parce que pour une raison inconnue, il n'y en avait presque jamais au supermarché ! Alors quand enfin le stock était réapprovisionné et qu'on avait accès au goût acidulé, c'était bien meilleur, car on l'avait tellement attendu !
Le goût des nectars rares, décuplé par la certitude qu'on n'en retrouverait plus de sitôt !

Et puis les bidons aussitôt vides, vivaient une 2ème vie, recyclés en "boites à coquillages".
Parce que les coquillages, on en ramassait des centaines, de toutes sortes, les bidons étaient pleins à ras bord, un parfum pour chaque espèce !
Petite accumulation en prévision de futurs bricolages.

Ce détournement d'usage leur a permis de survivre jusqu'à ce jour.
Aujourd'hui, les bidons sont vides, et au moment de les jeter à la poubelle, mon regard change.
Je ne vois plus des "boîtes à coquillages pour faire des poupées rococos", mais je vois leur forme, leurs couleurs et leur graphisme épuré déjà presque rétro !
L'idée naît. Et si ... ?

Sirop : Acte III !!!